Abibo

Sandrine Coeuret-Poizac

Cela m’a permis de passer le pas de l’impression numérique.

Formée au lycée de la mode en 2001, Sandrine Coeuret-Poizac n’avait pas eu le temps de connaître la Plateforme eMode. C’est lorsque la créatrice d’Abibo démarche une société de Vallet, Séritex, pour expérimenter l’impression numérique textile, qu’elle est redirigée vers eMode : « Il s’agissait d’étiquetage textile, j’avais besoin de faire des recherches, mais aussi de découvrir comment cela se passait ».

Entre l’idée de départ et la réalisation concrète, un mois et demi s’écoule. Le temps de l’initiation : «J’ai pu poser toutes les questions, grâce à des rapports simples, clairs, précis et pas trop techniques. On m’a parlé coût, cela m’a également rassuré ». Un peu plus tard, Sandrine Coeuret-Poizac fait un nouveau test : l’impression numérique des dessins d’une artiste peintre illustratrice, pour un modèle de robe baptisé « Manuela ». Un univers ludique très raffiné, mais aussi très coloré, qu’eMode a reproduit dans les moindres détails, désormais visibles sur une centaine de robes commercialisées.

Ce qu’elle retient.

Le fait d’avoir été rassurée. En ayant eu les moyens d’expérimenter à petite échelle, elle n’a plus d’a priori, aujourd’hui, pour envisager des collaborations de plus grande envergure avec des artistes

Impression numérique textile
Impression numérique textile
Formation professionnelle
Formation professionnelle
Le Fablab, les Labs
Le Fablab
les Labs
Nouvelles technologies
Nouvelles technologies

Vous avez un projet, une idée? eMode vous aide à le concrétiser. CONTACTEZ-NOUS

lectus libero id quis Donec at diam